Skip to main content

23rd August, 2020

L’engagement de la société civile sénégalaise dans le processus du GFF


Topic
Global Financing Facility


Mise en place en 2018 à travers une démarche participative, transparente, la coalition des OSC sur le GFF (COSC GFF) a cinq représentants au sein de la plateforme nationale multipartite, incluant les jeunes et la nutrition, ceci grâce à un plaidoyer auprès du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale.
Share:

L’engagement de la société civile sénégalaise dans le processus du GFF

Écrit par

Ramatoulaye DIALLO, CEFOREP

Mise en place en 2018 à travers une démarche participative, transparente, la coalition des OSC sur le GFF (COSC GFF) a cinq représentants au sein de la plateforme nationale multipartite, incluant les jeunes et la nutrition, ceci grâce à un plaidoyer auprès du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale. La coalition jouit d’une très bonne collaboration avec le Ministère de la Santé ainsi que la Banque Mondiale, avec un appui constant de l’officier de liaison du GFF, dans le cadre du projet GFF « Investir dans la Santé de la Mère, de l’Enfant et de l’Adolescent » (ISMEA).

Pour pérenniser les acquis malgré la COVID-19, la coalition des organisations de la société civile sur le mécanisme de financement mondial (COSC GFF) a élaboré un plan de contingence ainsi que des séries d’action de sensibilisation, de riposte sur le terrain et sous forme de webinaires. Dans ce même contexte, le GFF au niveau global a initié un programme d'apprentissage dont l’objectif est d’aider les pays à maintenir les services de santé essentiels en toute sécurité. Cette formation a abouti à un plan d’action pays qui va être intégré dans les plans de riposte nationaux. Il a duré quatre semaines et a enregistré la participation de la société civile sénégalaise.

Au sein de la COSC-GFF, plusieurs activités ont été initiées en 2020. Avec l’appui technique du CSO Hub GFF et le soutien financier d’Enda Santé Sénégal, le plan d’action a été révisé avec des interventions priorisées. Par ailleurs, le CSO Hub GFF a aussi appuyé le projet « NAFOORE » piloté par l’Alliance Nationale des jeunes pour la Santé de la Reproduction et la Planification Familiale (ANJSRPF) dans les régions de Sédhiou et Kolda. Ce projet a permis de développer une fiche d’évaluation citoyenne communautaire afin d’assurer le suivi sur la priorité 3 qui est d’améliorer la santé des adolescent(e)s/jeunes via la multisectorialité du Dossier d’investissement grâce à un mécanisme de redevabilité sociale. A travers de nouvelles stratégies de communication digitale innovantes/E-Advocacy, l’ANJ a pu véhiculer des messages d’informations et de plaidoyer sur le processus du GFF, et le maintien des services en SRMNEA au début de la pandémie.

La COSC GFF a également élu "Champions" quatre structures (CICODEV Africa, CEFOREP, le Réseau Siggil Jiggen et Toi du Monde Sénégal). Appuyé par Evidence 4 Action MamaYe/Options, les champions ont reçu une formation sur les stratégies de plaidoyer adapté au contexte de la COVID-19 au Sénégal. Cette approche aidera les champions à former et à encadrer leurs collègues représentants de la société civile et leur fournira les connaissances et les compétences essentielles pour poursuivre un objectif de plaidoyer dans le secteur de la santé. 

Mise en place en 2018 à travers une démarche participative, transparente, la coalition des OSC sur le GFF (COSC GFF) a cinq représentants au sein de la plateforme nationale multipartite